Comment fonctionne un détecteur de mouvements image ?

Les matériels de sécurité intègrent souvent un détecteur de mouvement. Ce composant possède différents mécanismes de fonctionnement.

Les récentes applications – utilisant l’Internet des objets –dans les maisons connectées intègrent des capteurs de mouvement. Des systèmes de sécurité à l’éclairage et plus encore, les détecteurs de mouvement constituent un moyen simple et efficace d’économiser de l’énergie tout en collectant des données utiles. La version du dispositif la plus courante utilise la technologie infrarouge. D’autres modèles fonctionnent avec les micro-ondes, et certaines variantes utilisent une technologie hybride.

Les détecteurs de mouvement sont populaires en matière de sécurité et d’optimisation énergétique. Les capteurs peuvent être utilisés pour les alarmes de cambriolage ou les caméras de sécurité. Le composant active les appareils lorsque celui-ci détecte un mouvement à proximité. La détection de mouvement peut être un économiseur d’énergie, notamment en éteignant l’éclairage dans une habitation lorsqu’aucun mouvement n’est repéré. À noter que la solution est régulièrement utilisée dans les immeubles de bureau ou les toilettes.

Le but principal de la détection de mouvement est de détecter un intrus et d’envoyer une alerte à votre panneau de contrôle, qui alerte votre centre de surveillance. Les capteurs fonctionnent lorsque vous n’êtes pas chez vous ou lorsque vous dites au système que vous n’êtes pas là. Certains systèmes de sécurité peuvent être programmés pour enregistrer des événements via une caméra de sécurité lorsqu’un mouvement est détecté. Les détecteurs de mouvement montent la garde, prêts à réagir à diverses situations, telles que des mouvements dans votre salon, des fenêtres ou des portes ouvertes ou fermées, ou une fenêtre cassée.

Les capteurs infrarouges passifs

Ce capteur de mouvement s’installe souvent dans une salle de bain ou un bureau. Le modèle est petit, de faible puissance, facile à utiliser et peu coûteux. La façon dont le dispositif détecte les mouvements consiste à repérer le changement de température entre l’arrière-plan et un corps chaud. Les détecteurs de mouvement à infrarouge ont un capteur pyroélectrique qui détecte les niveaux de rayonnement infrarouge. Tout émet un rayonnement de faible niveau, mais un corps humain émet une quantité de chaleur considérable. Le capteur dispose de deux fentes constituées d’un matériau spécial sensible aux infrarouges. Lorsque le capteur détecte un changement différentiel entre les deux fentes, cela provoque une impulsion, ce qui est détecté comme une activité.

Les détecteurs de mouvement à micro-ondes

Comme leur nom l’indique, les capteurs de mouvement à micro-ondes utilisent des ondes continues de rayonnement micro-ondes pour détecter les mouvements. Cette variante du dispositif fonctionne comme un pistolet radar. Le composant envoie une fréquence radio élevée et mesure la réflexion sur un objet en détectant un décalage de fréquence. Si un décalage est noté, le capteur déclenche une alerte. Par ailleurs, les capteurs d’hyperfréquences peuvent couvrir une zone plus étendue que les détecteurs de mouvement à infrarouge, mais coûtent plus chers. Le modèle peut être vulnérable aux interférences électriques. Sa capacité à pénétrer le matériau – notamment voir à travers les murs – peut provoquer de fréquentes fausses alarmes.

Les détecteurs de mouvement hybrides

Une technologie – qui intègre à la fois des capteurs infrarouges et micro-ondes – existe. Celle-ci réduit les probabilités de fausses alarmes. Une élévation rapide de la température dans la pièce peut provoquer le déclenchement du capteur infrarouge, tandis que le vent peut déplacer un objet et déclencher le capteur de micro-ondes. Avec la technologie hybride, les deux capteurs devront détecter les changements qui le déclencheront. Cette détection simultanée réduit considérablement les possibilités de fausses alarmes.

Où placer son alarme et ses détecteurs ?

De nos jours, éviter les cambriolages ou les infractions ainsi que le risque d’incendie est heureusement possible. Cela avec les bons matériels à savoir l’alarme et les détecteurs. Mais problème, où les placer sans le risque de pouvoir alerter les intrus et aussi d’être les jouets des enfants. Voici des astuces pour vous aider.

Emplacement d’un détecteur de mouvement

Comment on peut placer les détecteurs de mouvement ou de fumées sans risque de fausse alerte ? C’est la question que nous allons répondre maintenant. Et bien, parlons d’abord du cas du détecteur de mouvement. Avec cette technologie les risques d’infraction sont minimisés. Mais pour que cela fonctionne vraiment, il faut savoir où il sera le mieux placé. Eh bien, sachez que ce type d’appareil est efficace si on le place dans les endroits où tout le monde doit passer. À savoir, le couloir de la maison, le hall à l’entrée ou au salon. Vous pouvez aussi le placer dans votre bureau ou au rangement des objets de valeur. Pour son installation, il faut que vous puissiez voir tout le lieu à surveiller donc le placer en hauteur est nécessaire (deux mètres et plus).

Installation des détecteurs de fumée ou des alarmes incendie

Et maintenant, concernant le détecteur de fumée ou les alarmes incendie. Bien évidemment, la cuisine est à éviter pour ce genre d’appareil. Pourquoi ? Et bien, c’est énervant de devoir l’entendre à chaque fois que vous cuisinez. Car comme son nom l’indique, il va forcément se déclencher à la moindre fumée qui sort. C’est valable aussi dans la salle de bain si votre eau de bain peut être réglée. Car à chaque vapeur d’eau qui sort, il va se mettre en marche. Quel est alors l’endroit idéal ? Et bien, c’est près des chambres que l’emplacement est mieux. De plus, selon les statistiques, c’est durant la nuit que le risque d’incendie est supérieur avec les surtensions ou le non éteint des bougies aussi. Alors, placez-le en hauteur, dans le couloir des chambres.

Installation d’un détecteur d’ouverture

L’installation d’un détecteur d’ouverture est bénéfique pour vous. Ces détecteurs peuvent être placés partout sur chaque ouverture de votre maison. Que ce soit les portes (d’entrée, de derrière ou celle du garage), les fenêtres, la petite ouverture dans le grenier. Formé par deux parties, l’installation de la première moitié se fait sur l’encadrement ou le châssis de l’ouverture et l’autre doit être sur la partie mobile comme l’ouvrant de la porte. Ces deux parties doivent être côte à côte quand l’ouverture se ferme. Pour vous aider lors de son installation, l’aide d’un technicien de ce domaine vous est conseillée. Alors à vous de voir maintenant.

On espère que ce thème vous a aidé. Maintenant vous savez où sont les emplacements idéaux pour les détecteurs et les alarmes dans votre maison. Il faut quand même que vous feriez attention lors de son installation au risque de se faire court circuit. Le mieux c’est de toujours faire appel à un professionnel.

Zoom sur ce qui compose une alarme maison

Aujourd’hui, il est devenu une obligation de recourir à un système d’alarme pour sécuriser la maison. Mais bien avant de faire le choix d’un système quelconque, il est d’abord indispensable d’en connaitre davantage sur le sujet. En l’occurrence, vous devez être en mesure de maitriser les composants d’une alarme maison. C’est justement pour cette raison que nous avons jugé convenable de vous briffer sur ce sujet. Voici donc les éléments constitutifs d’une alarme domestique.

La centrale d’alarme

En tout premier lieu, si vous avez besoin d’utiliser une alarme, elle doit toujours être composée d’une centrale. Quel que soit le type d’alarme dont vous souhaitez acquérir, la centrale est la base. C’est le cerveau de l’ensemble du système d’alarme. En effet, c’est elle qui joint et traite toutes les données qui se diffusent grâce aux détecteurs. C’est donc la centrale qui permet de configurer l’alarme en fonction de vos besoins.

Pour ce faire, deux outils intègrent la centrale. Premièrement, il y a le transmetteur téléphonique qui permet de prévenir les propriétaires de la manifestation d’un incident chez eux. À travers ce transmetteur téléphonique, il est également possible de réaliser une commande à distance ou de communiquer avec les occupants de la maison ou bien ceux qui entrent par effraction dans la maison.

Outre le transmetteur téléphonique, la sirène fait également partie de la centrale. C’est celle-ci qui permet d’alerter les propriétaires tout en décourageant les intrus.

Les différents types de détecteurs

Afin que la centrale puisse effectuer une commande, et émettre un signal, elle a besoin des détecteurs pour envoyer les informations requises. En fonction de leur emplacement respectif, les détecteurs informent directement la centrale de la présence d’un intrus dans la maison. Puisqu’il existe nombre de types de détecteurs, ils fonctionnent selon leur emplacement. Vous pouvez trouver ces modèles sur ce site.

Il y a par exemple le détecteur d’ouverture, ou le détecteur de mouvement, qui permet de capter les mouvements au niveau de certains endroits. Il y a donc le détecteur périphérique qui indique la présence d’une ouverture non programmée au niveau des menuiseries. Il y a également les détecteurs volumineux qui indiquent les mouvements. Puis, il y a le détecteur de bris de vitre qui signale directement au moment ou un choc attaque la vitre.

Les émetteurs de l’alarme maison

En fonction des mouvements pris en compte par les détecteurs, les émetteurs envoient un signal approprié. Dans le cas où vous installez des sirènes à l’intérieur comme à l’extérieur, ils se mettent à émettre un signal sonore au moment où un incident se manifeste. À cet instant, vous recevez également un avertissement dans le cas où vous n’êtes pas chez vous. Cela vous permet d’agir rapidement en fonction de la situation.

En outre, dans la majorité des cas, le déclenchement de l’émetteur a seulement pour but de faire fuir les intrus. Pour le reste, c’est à la centrale de s’en charger. D’ailleurs, la grande partie du travail revient à la centrale parce que c’est elle qui programme le déclenchement de l’alarme à travers la commande qu’elle effectue.

Quel budget prévoir pour un système de vidéo-surveillance ?

Qui ne souhaite pas se sentir plus en sécurité dans son chez-soi et pouvoir s’absenter avec l’esprit tranquille ? Et bien évidemment, disposer d’une maison bien sécurisée, cela à un prix. Fort heureusement, c’est à la portée de tous les budgets. Si vous projetez alors d’acquérir d’investir dans des systèmes de vidéo-surveillance fiable et performante, nous vous proposons ainsi dans ce billet, le budget à prévoir.

Le prix en fonction de la gamme de performance et du degré de sécurité recherché

En choisissant d’investir dans un système de sécurité, vous avez d’abord la formule à la carte. Cette option consiste ainsi à acquérir des systèmes de vidéo-surveillance multifonction proposé en kit ou investir dans des modèles cédés un à un. Et bien entendu, le coût d’installation est aussi à prendre en compte, celui-ci variera selon le modèle choisi. Si vous projetez ainsi investir dans un système de vidéosurveillance pourvu d’un moniteur et d’une ou de plusieurs caméras, il vous faudra alors débourser une somme allant de 150 € à 3000 €. Sachez que les kits de milieu de gamme valent en moyenne 700 € avec au moins un écran, quatre caméras, un logiciel, une télécommande et des câbles d’alimentation.

Par contre, si vous voulez acquérir vos accessoires de sécurité un à un, sachez donc que le prix de caméra est à partir de 60 €, le modèle de caméra IP s’échelonne entre 300€ et 600€. Les systèmes haut de gamme vont même jusqu’à 1700€. Avec un budget compris entre 140 € et 1400€ vous pourrez vous offrir un enregistreur. Enfin, le prix d’un logiciel perfectionné varie entre 100 € à 200€.

Les prix avec les abonnements tout compris

Admettons aussi que pour certains systèmes de télésurveillance, la surveillance est reliée directement à une société de gardiennage. À cet effet, les frais d’intervention dans le cas de détection d’intrusion sont également à prendre en compte. Pour ce faire, l’usager sera ainsi convié à souscrire un contrat avec une société spécialisée dans les systèmes de sécurité. Donc, le règlement de la prestation sera effectué chaque mois. Nombreux sont les particuliers qui investissent dans cet abonnement mensuel de système de sécurité. Ainsi, pour un système de sécurité en entrée de gamme via la télésurveillance, vous compterez entre 15 € à 20 € par mois. Le modèle en milieu de gamme coûte entre 20€ à 30€ par mois. Pour les systèmes haut de gamme, prévoyez en moyenne une fourchette moyenne variant entre 44 € et 50 € mensuellement avec un engagement de 12 ou 24 mois.

Comment bien choisir sa caméra de surveillance ?

Parmi une offre pléthorique, choisir une caméra de surveillance peut être un véritable parcours du combattant. Comment faire le bon choix ? Les réponses.

Caméra de surveillance, les critères de choix

Votre choix doit se faire en fonction de vos besoins et de vos attentes bien entendu. Voici quelques critères à tenir compte lors de l’achat :

– Le type de caméra : visiblement les caméras IP ont volé la vedette aux caméras analogiques. A la différence des caméras analogiques, lesquels doivent être reliés à un moniteur ou un téléviseur, les caméras IP sont à relier à un réseau internet. Ces dernières présentent bon nombre d’avantages, ce qui explique l’engouement des particuliers. Elles sont moins coûteuses avant tout (avec ce type de caméra, vous n’avez pas besoin d’acheter ni magnétoscope ni cassette). En choisissant la caméra IP, sachez que vous aurez le choix entre le modèle filaire et le modèle sans fil. La caméra IP sans fil ou caméra Wi-Fi vous évitera les travaux de câblage. Si votre domicile n’est pas câblé en Ethernet, il s’agit de la meilleure solution.

– La destination : selon que votre caméra soit installée à l’intérieur ou à l’extérieur, il y aura une solution adaptée. Pour une installation en extérieur, le dispositif doit être protégé contre l’humidité.

– L’objectif : plus la taille de ceci est grande, plus vous voyez loin.

– La focale : celle-ci indique la distance entre la caméra et la zone filmée. Avec une caméra dont la focale est plus courte, l’angle de vue sera plus large.

– La résolution du dispositif : l’idéal serait de miser pour une caméra haute résolution

– Le moyen d’enregistrement : les photos et les vidéos prises par le dispositif peuvent être stockés sur le Cloud, sur carte SD, sur Smartphone ou encore sur tablette. A vous de voir alors. Outre le moyen d’enregistrement, vous devez également tenir compte du délai de la conservation des données.

– L’application : la comptabilité de l’application avec votre Smartphone ou votre tablette est à vérifier.

– Le rendu des images sur des équipements mobiles : les images doivent être de bonne qualité sur votre appareil mobile.

– Les fonctions qui feront la différence : Il s’avère intéressant de miser pour une caméra avec zoom optique, une vision de nuit, un fonctionnement motorisé et une fonction de détection de mouvement. Et notez que vous pouvez également trouver des modèles avec micro ou qui peuvent prendre en photo l’intrus et déclencher l’alarme domestique lors d’une intrusion.

– La consommation électrique : préférez un modèle qui est moins énergivore.

Avec les différentes caractéristiques techniques, il se peut que vous soyez perdus lors du choix. Pour éviter de choisir une caméra inadaptée, pensez à vous faire conseiller par un professionnel.

Et qu’en est-il du prix ?

Le prix d’une caméra de surveillance variera en fonction de plusieurs éléments. Une chose est certaine toutefois, vous n’avez pas à vous ruiner pour acquérir un modèle performant. En effet, l’accès aux caméras de surveillance autrefois dévolu aux plus fortunés et aux professionnels s’est démocratisé depuis plusieurs années maintenant. Mais bien entendu, pour acquérir un modèle plus complet et poussé, vous devez revoir à la hausse votre budget. D’ailleurs, méfiez-vous des caméras de surveillance premier prix, lesquels peuvent vous réserver de mauvaises surprises.

Dans tous les cas, prenez le temps de comparer les offres pour bénéficier d’un excellent rapport qualité/prix.

Comment choisir son système de vidéo-surveillance ?

Vous avez besoin de renforcer la sécurité de votre logement ? Sachez que la mise en place d’un système de vidéosurveillance est devenue de plus en plus tendance. Les maisons modernes optent actuellement pour cette solution de sécurité à la fois pratique et efficace. Vous aussi, vous avez besoin de profiter des avantages d’un système de sécurité de qualité ? On vous recommande de vous orienter vers ce modèle. Il existe en différents modèles. Pour vous aider à choisir le système parfait, on vous propose de suivre ces quelques lignes.

Pourquoi installer une vidéosurveillance ?

Comme mentionné précédemment, ce système est une solution de sécurité très efficace. Son rôle est donc de garantir la sécurité de votre logement, de votre bureau ou encore de votre magasin. Afin de répondre à tous vos besoins, un système de vidéosurveillance a besoin d’une ou plusieurs caméras, d’une centrale d’alarme et de plusieurs détecteurs.

Un système de vidéosurveillance fonctionne avec différents types de système de communication. C’est cette option qui facilite son utilisation. Sachez également que ce système est tout à fait facile à mettre en place. Vous n’avez même pas besoin de faire appel à un professionnel pour installer votre vidéosurveillance.

Bien choisir votre système de vidéosurveillance

Il est important de savoir qu’un système de vidéosurveillance peut se présenter sous différents types. Pour pouvoir profiter des avantages de votre appareil, on vous conseille de miser sur la qualité des caméras. Vous pouvez tout à fait opter pour les caméras factices. Ce sont des articles qui sont connus pour leur prix qui est moins cher. La mise en place de ces modèles est très efficace afin de dissuader les cambrioleurs. Cependant, si vous avez besoin de renforcer la sécurité de votre maison, on vous propose de miser sur l’installation de vraies caméras.

On vous conseille également de choisir votre système en fonction de vos besoins. Choisissez votre caméra selon son usage. Si vous avez besoin d’une caméra pour compléter d’anciens modèles de systèmes de vidéo surveillance, on vous propose d’opter pour les caméras analogiques. Pour encore plus de sécurité et de confort d’usage, les caméras numériques sont faites pour vous. De plus, certains de ces modèles sont spécialement conçus pour fonctionner en extérieur. Les caméras numériques offrent également une qualité d’image impressionnante.

Il est aussi important de tenir compte de l’enregistreur de votre système. Cet élément est considéré comme la pièce centrale de votre solution de sécurité. Pour encore plus de sécurité, pourquoi ne pas installer des enregistreurs numériques ? Ces modèles d’enregistreur s’adaptent à tous les types de caméras.

Vous devez également penser à la qualité de votre visionneur d’image. Les caméras IP sont tout à fait compatibles avec n’importe quel écran d’un terminal relié au réseau internet. Les images enregistrées peuvent même être consultées à partir d’un iPhone, un Smartphone, une tablette, un ordinateur ou même une télévision IP.

Il est aussi important de penser à la performance de votre système. Des kits de système de vidéo surveillance vous sont offerts sur le marché. On vous conseille de vous orienter vers un modèle de grandes marques pour être certain de la performance de votre solution de sécurité.

L’alarme connectée : qu’est-ce que c’est ?

L’alarme connectée fait partie des dispositifs les plus sollicités dans une maison connectée. Mais il est possible de l’utiliser même si vous n’utilisez pas une maison complètement domotique. Alors, il est essentiel de bien comprendre le principe de fonctionnement de ce système avant de l’utiliser. C’est justement la raison pour laquelle nous avons préparé ce guide afin que vous puissiez maitriser le sujet et choisir correctement le système adapté à votre situation.

Les différents types d’alarmes maison

Il est possible de choisir entre de nombreux types d’alarmes domestiques, et l’alarme connectée est l’une des meilleures options si vous avez les moyens de vous en procurer.

En premier lieu, il y a l’arme classique filaire. Ici, la transmission entre tous les éléments qui constituent le système d’alarme se fait via un réseau de câbles. L’alarme filaire est surtout utilisée dans les grands espaces ou les endroits nécessitant un haut niveau de sécurisation. Par la suite, il y a l’alarme sans fil qui est beaucoup plus performant en termes de technologie, mais qui est moins sécurisée parce qu’il est très facile de la désinstaller. La transmission des données se fait ici à travers des ondes radio. Ce type d’alarme est surtout adapté à ceux qui ne veulent pas réaliser des travaux d’installation.

En outre, il y a l’alarme connectée qui le modèle le plus perfectionné. Ce dispositif s’adapte à nombre de situations différentes. En effet, puisqu’elle est conçue pour répondre exactement aux besoins des utilisateurs, elle évolue en fonction de la demande. Avec ce modèle, il est possible de communiquer avec l’intérieur de la maison tout en étant très loin. Et pour cela, l’alarme transmet les données à travers un réseau internet. Donc, les occupants de la maison seront directement avertis au moment où une intrusion se manifeste.

Les avantages d’une alarme connectée

En tout premier lieu, il est important de noter que les atouts d’une alarme connectée résident dans la qualité des équipements utilisés ainsi que celle de la connexion au réseau internet. Ce type d’alarme est adapté à n’importe quel utilisateur parce que ses éléments constitutifs sont conçus avec une technologie facile à utiliser. C’est donc le premier avantage du système. Il suffit d’avoir un Smartphone (avec une connexion à un réseau internet) pour que le raccordement avec le système d’alarme devienne possible. À partir de ce moment, vous avez l’occasion de contrôler la sécurité de votre maison à distance. La gestion de l’accès au logement devient donc plus optimiser et le risque de cambriolages est réduit.

Par ailleurs, les possibilités de pilotage à distance sont nombreuses avec une alarme connectée parce que le dispositif mis en place dispose de plusieurs fonctionnalités. Puis, dans la majorité des cas, l’alarme connectée n’est pas dotée de fil pouvant engendrer une complication durant l’installation. De ce fait, sa pose est accessible à tous. Vous n’avez donc pas besoin de recourir aux services d’un professionnel pour le montage si vous avez des compétences en bricolage et en raccordement. Toutefois, dans le but de garantir le bon fonctionnement du système, il est tout de même recommandé de faire appel à un professionnel sur ce site pour l’installation.

Vidéo-surveillance en entreprise

À l’ère actuelle où le taux de cambriolages et d’espionnage ne cesse d’augmenter, rares sont les locaux à usage professionnel qui ne sont pas équipés d’un dispositif de vidéosurveillance. Jugée efficace et pratique tout en restant économique, la vidéosurveillance en entreprise permet d’améliorer la sécurité des biens et des personnes sur les lieux de travail. Elle peut être de type dissuasif tel que les caméras factices ou visualiser les malfaiteurs, les voleurs ou tout auteur d’agression.

Caméras de surveillance en entreprise : les réglementations à respecter

Il est tout à fait possible de placer des caméras de vidéosurveillance dans les locaux d’une entreprise. Mais avant de vous lancer, il faut savoir que l’installation de ce dispositif de sécurité est soumise à certaines conditions. D’abord, le chef d’entreprise doit apposer des affichettes sur les lieux de travail pour informer tout le monde de l’existence des caméras dans les locaux.

Il doit ensuite aviser chaque employé individuellement, les affichettes ne sont pas suffisantes. Ces modalités de consultation des salariés sont obligatoires. Quoi qu’on dise, ce système de sécurité va en effet contrôler une partie de la vie des personnes durant leur activité professionnelle. C’est dans le cadre du respect de la vie privée. L’employeur peut et doit même recourir à une note de service ou rédiger un avenant au contrat de travail. Il doit justifier aux employés que l’installation des caméras de vidéosurveillance dans l’entreprise est liée à l’activité de la société. Les motifs, en général, doivent reposer sur la prévention des risques de vol ou d’acte de vandalisme et d’agression. Autrement dit, la mise en place des caméras doit être justifiée par des raisons de sécurité et non par une volonté d’observer les employés.

Ensuite, l’employeur ne peut pas installer les caméras de surveillance n’importe où. D’après la CNIL, ce dispositif de sécurité peut être placé à l’entrée et à la sortie et au couloir des locaux à usage professionnel. Vous pouvez également le mettre sur les issues de secours ou aux magasins de stockage. Par contre, vous ne pouvez pas installer une caméra dans les toilettes de l’entreprise ou aux endroits où les employés prennent leur pause.

Comment choisir une caméra de vidéosurveillance ?

Vous décidez d’installer des caméras de vidéosurveillance dans votre entreprise. Sur le marché, il existe deux principaux types de caméras : filaire et sans fil. Le dispositif de sécurité filaire s’appelle ainsi, car les différents composants qui forment le système sont reliés à la centrale par des câbles : caméras, détecteurs, sirènes. C’est le premier dispositif qui a existé sur le marché, mais il est loin d’être classique. De plus en plus des professionnels et particuliers continuent d’utiliser les caméras de surveillance filaire. Pour cause, elles se montrent très efficaces. Elles résistent beaucoup plus aux tentatives d’effraction puisqu’elles sont difficiles à pirater. Le prix reste également abordable. Si vous souhaitez optimiser la sécurité de vos lieux de travail avec un budget serré, le système de vidéosurveillance avec fil est fait pour vous. Le seul bémol, c’est qu’il est difficile à installer. Ses fils doivent en effet être encastrés dans les murs ou dans le sol du bâtiment. L’installation nécessite ainsi des saignées dans les murs. Vous devez faire appel à un professionnel pour pouvoir profiter pleinement de tous les avantages de votre dispositif de télésurveillance.

En ce qui concerne la vidéosurveillance filaire, on l’appelle ainsi justement, car la centrale communique avec les autres éléments du système tels que les caméras, les détecteurs jusqu’aux sirènes via des ondes radio. Autrement dit, le dispositif n’a pas besoin des fils comme le modèle précédent. Comme avantage, la caméra sans fil est un appareil récent, donc moderne. Elle renferme tous les bienfaits de la technologie actuelle. Ensuite, elle est pratique. Elle est très facile d’installation puisqu’elle n’a pas besoin des saignées dans les murs ou le sol. Il faut juste placer les caméras aux endroits que vous souhaitez sécuriser puis programmer le système dans les règles de l’art. Ce n’est pas tout, les caméras vidéosurveillance sans fil sont évolutives. Vous pouvez ajouter d’autres dispositifs à tout moment lorsque vous souhaitez améliorer davantage la sécurité de votre entreprise.

Mais quels que soient le type et le modèle de dispositif de télésurveillance de votre choix, il est judicieux de bien choisir sa marque. C’est un gage de fiabilité. De nos jours, le marché est inondé des produits contrefaits. Pour éviter le pire, il faudra ainsi investir dans des équipements de marque originale leader dans le secteur. Ensuite, il faut tenir compte de ses caractéristiques. Assurez-vous que votre système de sécurité est assez performant. Pour vous aider dans votre choix, faites appel à des professionnels.

Système d’alarme : comment éviter les fausses alertes

Vous utilisez un système d’alarme ? Les fausses alertes vous dérangeront certes. Si celles-si sont répétitives, vous devez même vous attendre à de mauvaises surprises si vous avez opté pour un contrat de télésurveillance ! Comment alors faire pour prévenir ces fausses alertes ?

Alarme et fausses alertes : ceux que vous devez retenir

Emettre l’alerte en cas d’anomalie, donc de mouvement inhabituel, tel est le rôle des différents détecteurs d’alarmes. Les détecteurs tels que les détecteurs de mouvements (ou détecteurs volumétriques) sont particulièrement sensibles.Bien entendu, ils ne pourront pas faire la distinction entre les divers mouvements qu’ils détectent. Si les mouvements sont perçus par les détecteurs, comme « suspects », ils émettront l’alerte, même si ce n’est pas le cas. Le courant d’air, le changement d’air ambiant, le passage d’un animal domestique, etc. peuvent être considérés comme une menace alors. Par la suite, l’alarme sera déclenchée !

Parmi ces éléments qui peuvent entraîner une fausse alerte, citons également une température très élevée et des vents forts, une mauvaise utilisation ou encore une erreur lors de la manipulation du système. De même, les risques de fausses alertes sont optimisés lorsque le système d’alarme choisi n’est pas adapté ou lorsque les détecteurs ne sont pas paramétrés ou disposés correctement (notez qu’il y a des emplacements idéaux). Il y en est de même lorsque le système d’alarme est défectueux ou endommagé.

Des conseils simples prévenir les fausses alertes

En premier lieu, pensez à bien choisir votre système d’alarme. La qualité doit figurer parmi vos critères de sélection certes. Si vous possédez un animal de compagnie, pourquoi ne pas choisir une alarme avec un détecteur de mouvement adapté ? Vous pouvez aujourd’hui trouver des systèmes d’alarme avec un détecteur immunisé aux passages des animaux.

L’installation de l’alarme doit être réalisée correctement bien entendu. Les différents éléments du système doivent être disposés stratégiquement. Vous comprenez mieux maintenant pourquoi l’intervention d’un professionnel est souvent nécessaire).

Après l’installation, vous devez également vérifier le bon fonctionnement de votre système d’alarme, et cela, régulièrement. En outre, vérifiez régulièrement l’état des piles et remplacez celles-ci si nécessaire. Pensez d’ailleurs à nettoyer fréquemment vos détecteurs. Toujours en parlant des détecteurs, vous devez vous assurer qu’aucun objet n’entrave le bon fonctionnement de ceux-ci.

Toujours pour éviter les fausses alertes, assurez-vous que vos portes et vos ouvrants sont fermés avant de mettre en marche le système. Dans ce même registre, n’oubliez pas de désactiver ce dernier avant d’ouvrir une porte ou une fenêtre.

D’ailleurs, nous ne pouvons que vous conseiller de bien retenir le code clavier de votre système (cela évitera la saisie d’un code incorrect) ou d’utiliser correctement votre badge.

Enfin, retenez ceci : plus vous utilisez votre système d’alarme, plus vous évitez les erreurs d’utilisation qui peuvent à l’origine des fausses alertes. En fin de compte, en l’utilisant fréquemment vous maîtrisez son fonctionnement.

Qu’est-ce qu’une vidéo-surveillance intelligente ?

La sécurité dans une maison est un problème dont on doit se charger avec précaution, et le tout est de faire en sorte de se tourner vers les bonnes alternatives. On peut parler de vidéo-surveillance intelligente dans le cas où les éléments comme les caméras de surveillance sont utilisés de manière spécifique pour la sécurité du domicile.

Présentation de la vidéosurveillance

Beaucoup de particuliers prennent actuellement l’initiative de faire l’acquisition d’un système de vidéosurveillance qui soit en mesure de répondre au mieux leurs nécessités sur le plan de la sécurité. Ce type de système permet de garder un œil sur votre maison à tout moment, que ce soit vous-mêmes ou bien des agents qui travaillent pour une compagnie de sécurité. Dépendamment des conditions, on peut se tourner vers un type spécifique de précis, qui sera utilisé d’une manière donnée. En outre, on a les caméras de surveillance pour filmer l’intérieur de votre maison quand personne n’y est.

Celles-ci vont enregistrer des images qui vous seront par la suite utiles pour identifier les différentes personnes qui ont fait des actions malfaisantes. Pour les dispositifs préventifs, on a les caméras de surveillance qui filment directement et envoient les images à une centrale qui donnera l’alarme en cas de tentative d’intrusion. Pour les caméras qui filment à l’intérieur de chez vous, il est préférable de n’en garder l’accès aux images qu’à vous-mêmes, pour préserver votre intimité.

Utiliser des vidéo-surveillances intelligentes

Il est possible de détourner les caméras de surveillance de manière à en faire des éléments qui viennent garder un œil sur les différentes variations de mouvements dans votre maison. Ainsi, on peut utiliser le terme vidéo-surveillance intelligente pour évoquer un dispositif de surveillance, soit une caméra, qui est aussi utilisée comme détecteur de mouvement. Le tout va repérer toute modification à l’image qui pourrait spécifier qu’une personne est en déplacement chez vous.

Ce type d’alternative est conçu de manière à ne détecter que les personnes et non les animaux de compagnies. Donc, si vous avez un chat ou un chien, vous n’aurez donc pas à craindre que ceux-ci initient l’alarme de manière non intentionnelle. Ce type de dispositif est généralement utilisé en parallèle avec une centrale domotique pour assurer que le tout fonctionne bien ainsi. De cette manière, vous pouvez aussi garder un œil sur votre maison de manière continue, si votre centrale domotique est connectée à internet.

Bien choisir vos caméras de surveillance

Il est possible de trouver une large gamme d’articles qui vous permettent d’assurer une bonne surveillance de votre maison, et le tout est de bien prendre votre décision sur ce plan. En outre, il y a plusieurs modèles qu’il vous est possible de comparer entre eux pour avoir une bonne idée des tarifs qui sont pratiqués sur le marché. C’est aussi un bon moyen pour identifier des modèles qui disposent d’un bon rapport qualité-prix, et une fois que c’est le cas, vous pouvez vous assurer d’avoir une maison qui soit aussi bien protégée que surveillée par vos soins ou une compagnie de sécurité.